OUAGA FILM LAB #5 2020


28 Octobre au 7 Novembre

Deve SHEMA
Producteur

TEARS

Fiction / Rwanda / Réalisation: Moïse GANZA

Synopsis

Après que la vidéo de la beuverie de Vumiliya, qu’il a filmée intuitivement, soit devenue virale, Mugema, un journaliste de 26 ans, devenu youtubeur sensationnaliste, souffrant d’un mal de dos chronique, documente sa vie et sa profession, elle est en effet une pleureuse professionnelle, pleurant dans les enterrements. À mi-chemin du projet, Mugema se rend sur la tombe de sa mère où sa douleur le conduit vers la musique de Mateso, un jeune fossoyeur qui transporte les cendres de son oncle décédé. Intrigué par l’étrangeté de leur rencontre, il part ensuite à la recherche de Mateso dans l’espoir de l’interviewer, mais le virtuose n’existe pas. Dans un salon de coiffure, Mugema rencontre Kibogo, un charismatique et mystérieux charpentier qui fabrique des cercueils artistiques et dont on dit qu’il sera le prochain «Umutabazi (sauveur)», le personnage rwandais ressemblant au Christ dont la résurrection est prophétisée. À l’encontre de sa chaîne, ces rencontres surréalistes révèlent le ressentiment refoulé de Mugema envers son propre père déclaré disparu depuis plus d’une décennie, sa peur des morts et son besoin psychosomatique de faire son deuil.

Note de production

J’ai grandi dans une famille pauvre et j’ai perdu ma mère quand j’avais 8 ans. Cela m’a fait réaliser à quel point la vie est fragile et injuste pour certaines personnes, quels que soient leur situation financière ou leur milieu de vie. Lorsqu’il s’agit d’obsèques en général, c’est là qu’on voit à quel point les gens sont hypocrites. Lors de l’enterrement de ma mère, j’ai eu du mal à distinguer qui pleurait pour de vrai ou qui faisait semblant, chacun faisant de son mieux pour se fondre dans la masse. C’est ainsi que je me suis lié à l’un des personnages de «Tears», Vumiliya, une pleureuse professionnelle, qui, tant que vous la payez, pleure les vôtres comme les siens.
Tears parle de la mort, du deuil, de la vie et de la survie, la survie des plus sains d’esprit ou des plus fous. Tous ceux qui ont perdu un membre de leur famille, un ami ou un voisin se retrouveront dans ce merveilleux film. Avec la vision artistique de Ganza, ce sera plus clair et plus compréhensible pour le public.