OUAGA FILM LAB #5 2020


28 Octobre au 7 Novembre

LE OUAGA FILM LAB REMPLIT AVEC SUCCÈS SA MISSION

Le Ouaga Film est un moment important pour la structuration de l’écosystème audiovisuel en Afrique francophone. Le CNC est heureux d’accompagner cette cinquième édition comme il l’a fait depuis le lancement de ce qui est désormais une plateforme reconnue au niveau international. C’était important qu’il puisse se tenir, malgré les contraintes sanitaires, dans un moment où le secteur au niveau mondial souffre énormément.

La mission du CNC, plus que jamais essentielle en ces temps de crise, est de venir en soutien aux créateurs et aux industries du cinéma et de l’audiovisuel, en France mais aussi à l’étranger et particulièrement dans la sphère francophone. Dès le début de la crise sanitaire, nous avons mis en place des mesures d’urgence, et dans le cadre de notre Plan de relance, nous avons décidé de renforcer les moyens alloués à l’Aide aux cinémas du monde. La vocation de ce dispositif, aider les cinéastes du monde entier, particulièrement ceux qui doivent créer dans des conditions difficiles pour des raisons économiques ou politiques, est plus que jamais essentielle.

Au-delà de cette aide emblématique, le CNC est fier d’accompagner les créateurs en Afrique avec le Fonds pour la jeune création francophone.

C’est dans le cadre de ces deux dispositifs qu’a été lancé cette année un nouveau programme DEENTAL- ACP, mis en place avec le soutien de l’Union Européenne et de l’organisation des états Afrique, Caraïbes, Pacifique, qui permet d’accorder des bonus financiers aux projets en provenance de ces pays et bénéficiaires de l’Aide aux cinémas du monde et/ou du Fonds pour la jeune création francophone. Il envisage également la mise en place d’actions de formation et d’accompagnement pour soutenir la structuration du secteur audiovisuel dans les pays ACP. La solidarité est au coeur de notre vision du cinéma et de la culture en France. Notre relation avec les créateurs du monde entier est faite d’amitié, de succès dans nos pays respectifs, mais aussi de coopération. Merci au Ouaga Film Lab d’y contribuer avec force. Je souhaite à tous les porteurs de projets, à Generation Film et à ses mentors, une 5e édition réussie !