OUAGA FILM LAB #5 2020


28 Octobre au 7 Novembre

Samuel Anthony TEBANDEKE
Réalisateur / Ouganda

CONVERSATIONS WITH MY MOTHER

Fiction / Ouganda

Synopsis

Arit, 20 ans, arrive à la maison pour un dîner organisé par sa mère, Jane. Elle est décidée à profiter de ce dîner pour confronter Jane aux agressions qu’elle a subies de la part de son oncle Peter, le frère de Jane.
Arit est convaincue que Jane était au courant des violences qu’elle subissait et a choisi de ne rien faire, se tournant plutôt vers l’alcool pour s’échapper, négligeant encore plus sa fille. Lorsqu’Arit arrive à la maison, elle est choquée de découvrir qu’une invitation initialement prévue pour deux personnes a été élargie à une troisième personne, Peter, son oncle, qui est devenu prêtre. Pendant le dîner très tendu, nous voyageons dans le temps vers le passé d’Arit et de Jane, en explorant leurs expériences distinctes avec Peter. Les couches qui seront découvertes montrent que les événements du passé ne sont pas aussi noirs et blancs qu’Arit le pense.

Juliana KABUA
Productrice / Kenya

Note de production

Dans notre société, certains maux sont occultés et considérés comme des sujets tabous. Je vois l’importance d’utiliser le cinéma pour donner une voix à ces problèmes comme un moyen de briser les tabous. J’apprécie également le contexte que ce film offre pour briser le traumatisme vécu par les personnes qui ont été abusées sexuellement par des proches.
C’est un film qui ne rentre pas tout à fait dans le moule et la façon dont l’histoire est racontée est tout à fait inédite. Le rythme du film rappelle celui d’une personne qui lit un livre et qui se fond dans les intrigues de l’histoire. Le fait qu’il n’y ait pas beaucoup de personnages permet au public de comprendre et de déconstruire chaque personnage, les décisions qu’il prend et les motivations qui l’entourent. Lorsque les gens regardent ce film, j’imagine un public qui sera diverti, intrigué, interpellé et qui finira par engager une conversation sur des thèmes spécifiques du film.